photo

SEURE-LE BIHAN, ERWAN

Scénariste/Dessinateur/Coloriste

Né le 02/12/1970 en FRANCE.

Site Internet : http://erwanseurelebihan.wordpress.com

Erwan Seure-Le Bihan, né le 2 décembre 1970 à Lorient (Morbihan), est un illustrateur et un auteur de bande dessinée breton. À 18 ans, il entreprend une formation de dessinateur par le biais du dessin animé. C'est en revenant d'une formation d'intervalliste chez Walt Disney Animation France qu’il décide d'être dessinateur. Chez Coop- Breizh, il illustre Légendaire Celtique et entreprend ensuite des travaux de reconstitution historique. Le musée de Carnac et l'université de Caen lui confient différents travaux. Il poursuit dans cette voie avec le musée Rolin d'Autun, et les archives départementales de Nantes. En parallèle, il réalise Légendes des Pays Celtiques, chez Coop-Breizh toujours. Inconditionnel de la mythologie comparée, il expose des travaux personnels pour la société de mythologie française aux cotés des comparatistes Bernard Sergent, Claude Gaignebet et Marc Deceneux. En 2009, il publie sa première BD, Odin. En 2012 paraît le tome 2 d'Odin et en janvier 2015 le tome 5 d'Oracle aux Éditions Soleil. En 2017, débute sa collaboration sur la nouvelle série publiée aux Éditions Soleil, Breizh – Histoire de la Bretagne. Fils de Jacques Seure (dessinateur et peintre amateur) et Régine Le Bihan, Frère de Ronan Seure Le Bihan (illustrateur), Neveu d'Élisabeth Spirckel, parrain de Gwalon Seure et Nicolas Jaunault-Spirckel.

Texte et photo © Wikipédia


Nombre total d'albums : 1

Série # Titre DL ISBN
I.S.S. SNIPERS 1 REIS ECKART 06/2021 978-2-302-09134-4

^^ I.S.S. SNIPERS

1 - REIS ECKART

versorecto
Scénario : ISTIN, JEAN-LUC
Dessin : SEURE-LE BIHAN, ERWAN
Couleurs : SEURE-LE BIHAN, ERWAN
Éditeur : SOLEIL
Collection :
DL : 06/2021
Cote :
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-302-09134-4
Nb. Pages : 68
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :LECLERC
Publicité :non
-+-+- Resume -+-+-
Je suis le I.S.S. Sniper Reid Eckart, on me surnomme Stock parce que je moissonne la mort et fais un stock de cadavres là où je colle mes bottes. Comme on arrive, on repart. On enchaîne les missions parce que le vent de révolte sur des planètes aussi éloignées, ça souffle plus vite que l'ordre. Ça, c'était avant ! Car depuis qu'on nous a envoyés sur Okeelia, faut bien l'avouer, la donne a changé !