une planche extraite de cette BD

AFFAIRE OIL (L')

POLICIER

Série en cours

Il est des vérités qu'il vaut mieux ne jamais connaître...

Alain est auteur de polars à succès et découvre que la réalité dépasse parfois ses propres fictions en assistant au meurtre d'un jeune asiatique, qui avant de mourir et d'être enlevé par de mystérieux barbouzes, le temps de lui remettre une enveloppe. Le pli, bourré de documents au contenu explosif, comporte une mention extrêmement claire : « Si je suis assassiné, prière de me donner aux journaux ». Sauf qu'Alain sait qu'il tient là de quoi faire vaciller la République... Ce qui ne dérange pas outre mesure sa compagne Claire, journaliste, qui se verrait bien ainsi réaliser le scoop du siècle. Les deux amants sont loin de deviner qu'ils ont déjà toutes les polices parallèles de France à leurs trousses. Et que, dans la réalité comme dans les polars d'Alain, tout ne se termine pas forcément par un happy end...


1 - ENGRENAGES

versorecto
Scénario : MAZEAU, JACQUES
Dessin : COLAK, MIRKO
Couleurs : PRADALIER, GERARD
Éditeur : GLENAT
Collection : INVESTIGATIONS
DL : 09/2008
Cote :
Format : Normal EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7234-6001-9
Nb. Pages : 48
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :NOZ
Publicité :non
Il est des vérités qu'il vaut mieux ne jamais connaître...Alain est auteur de polars à succès et découvre que la réalité dépasse parfois ses propres fictions en assistant au meurtre d'un jeune asiatique, qui avant de mourir et d'être enlevé par de mystérieux barbouzes, le temps de lui remettre une enveloppe. Le pli, bourré de documents au contenu explosif, comporte une mention extrêmement claire : « Si je suis assassiné, prière de me donner aux journaux ». Sauf qu'Alain sait qu'il tient là de quoi faire vaciller la République... Ce qui ne dérange pas outre mesure sa compagne Claire, journaliste, qui se verrait bien ainsi réaliser le scoop du siècle. Les deux amants sont loin de deviner qu'ils ont déjà toutes les polices parallèles de France à leurs trousses. Et que, dans la réalité comme dans les polars d'Alain, tout ne se termine pas forcément par un happy end...