une planche extraite de cette BD

MATTEO

HISTOIRE

Série en cours


1 - PREMIERE EPOQUE (1914-1915)

versorecto
Scénario : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Dessin : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Couleurs : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Éditeur : FUTUROPOLIS
Collection :
DL : 10/2008
Cote : 25 €
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7548-0113-3
Nb. Pages : 64
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :CORA
Publicité :non

2 - DEUXIEME EPOQUE (1917-1918)

versorecto
Scénario : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Dessin : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Couleurs : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Éditeur : FUTUROPOLIS
Collection :
DL : 10/2010
Cote : 25 €
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7548-0114-0
Nb. Pages : 80
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :CORA
Publicité :non
-+-+- Commentaire -+-+-
Avec un cahier graphique.

3 - TROISIEME EPOQUE (AOUT 1936)

versorecto
Scénario : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Dessin : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Couleurs : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Éditeur : FUTUROPOLIS
Collection :
DL : 11/2013
Cote :
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7548-0115-7
Nb. Pages : 75
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :LECLERC
Publicité :non

-+-+- Resume -+-+-
En ce début du mois d’août 1936, cinq cent cinquante mille ouvriers français découvrent les congés payés. À vélo, en train ou bien encore en voiture, les cohortes des premiers vacanciers s’abandonnent, durant quinze jours, aux joies de l’oisiveté et du soleil. C’est l’occasion pour Mattéo de revoir Collioure, sa mère et Juliette…

Dans Troisième époque, Jean-Pierre Gibrat évoque, avec une sensibilité teintée de nostalgie, la France du Front populaire : celle de la semaine de quarante heures, de l’allocation chômage, de l’école obligatoire jusqu’à quatorze ans. Celle qui, sans le savoir, goûte les derniers instants d’insouciance d’une décennie qui la verra bientôt entrer en guerre.

La saison s’y prêtant, le dessin est un appel au vent sous les robes translucides, à la douceur d’un baiser donné, au goût de l’anisette, à l’odeur des pins, à une brise marine dans les cheveux, aux balades en tandem, à la chaleur du jour et à la tiédeur des nuits. Cet album est un flot de souvenirs qui, emmagasinés au cours d’une quinzaine ensoleillée, tiendront chaud au cœur le reste de l’année. Jouant sur les cadrages, les angles de vue, le découpage ou les couleurs, le trait comme la mise en lumière savent insuffler mouvements et intensité. Dès lors, une simple promenade sur la plage prend des allures de valse.

Toutefois, derrière cette légèreté estivale, la tragédie espagnole se prépare.

Condamné au sortir de la Der des Ders, puis amnistié, Mattéo est resté à Paris où, ironie du sort, il est désormais… tailleur de pierres ! Mais ce retour au pays de son enfance fait resurgir tout un passé difficile à oublier. Malgré son apparent détachement et les bras de Juliette grands ouverts, il ne peut définitivement éteindre la révolte qui lui coûta dix ans de sa vie et la mort de nombre de ses illusions. Il est des causes à défendre, même si elles sont perdues.

S’il convenait de donner un adjectif à cette histoire, celui de "social" viendrait en premier. Au-delà de ces plages soudainement pleines d’une foule bigarrée autant qu’animée ou des bals au son de l’accordéon, la petite ville catalane cristallise les rivalités politiques qui agitaient l’Hexagone, exacerbées par la proximité d’une Espagne qui servait de répétition aux fascistes européens.

Chronique douce-amère d’un été particulier qui put faire croire en des temps meilleurs, ce nouveau volet de Mattéo illustre, s’il en était besoin, le talent de son créateur.

4 - QUATRIEME EPOQUE (AOUT-SEPTEMBRE 1936)

versorecto
Scénario : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Dessin : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Couleurs : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Éditeur : FUTUROPOLIS
Collection :
DL : 10/2017
Cote :
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7548-0743-2
Nb. Pages : 62
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :LARCELET
Publicité :non
-+-+- Commentaire -+-+-
À bord de la barque paternelle, chargée d’armes trouvées chez un salopard d’extrême droite, Mattéo et ses deux amis fuient Collioure et la gendarmerie. Ils débarquent à Barcelone dans la confusion : les armes, de fabrication italienne, les rendent suspects aux yeux soupçonneux des républicains. Très vite innocentés, Mattéo, Amélie et Robert proposent leur "bonne volonté combative". Combattre ? D’accord. Contre qui ? C’est facile. Mais avec qui ? Socialistes ? Communistes ? Anarchistes ? C’est là où les choses vont singulièrement se gâter. Robert, le communiste, et Mattéo, l’anarchiste, vont diverger dans le choix de leur unité combattante, et c’est leur amitié qui va faire les frais de cette divergence. Robert va partir de son côté, tandis que Mattéo et Amélie vont se retrouver à attaquer le village d’Alcetria, choisi par Mattéo. Alcetria ? Pourquoi Alcetria ?

5 - CINQUIEME EPOQUE (SEPTEMBRE 1936 - JANVIER 1939)

versorecto
Scénario : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Dessin : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Couleurs : GIBRAT, JEAN-PIERRE
Éditeur : FUTUROPOLIS
Collection :
DL : 11/2019
Cote :
Format : Grand EO Cartonné 
ISBN : 978-2-7548-0746-3
Nb. Pages : 57
Code :
Rangement :
Lieu d'achat :LARCELET
Publicité :non

-+-+- Resume -+-+-
Durant ces deux années de guerre civile, à Alcetria, Mattéo s’est installé chez don Figueras, le hobereau du village. Autoritaire et n’ayant pas la langue dans sa poche, le vieil homme est réduit à se mouvoir dans un fauteuil roulant, le rendant dépendant du bon vouloir de Mattéo ou de ses hommes.
Malgré le caractère trempé et les convictions nationalistes de don Figueras, Mattéo se prend à apprécier les discussions qu’il a avec lui. C’est Don Figueras qui va suggérer un étrange marché : échanger Amélie, prisonnière des franquistes, contre le curé de la paroisse…
Peu à peu, un dialogue s’installe, étonnant, improbable, et qui bientôt va déboucher sur une révélation à laquelle Mattéo était loin de s’attendre.
La guerre s’intensifie, les fascistes s’approchent de plus en plus dangereusement du village. Les événements dès lors vont s’enchaîner, pour le meilleur, et surtout le pire…